Tout restaurateur ou restauratrice vise bien entendu à rentabiliser son établissement. Même si la passion de la gastronomie est l’impulsion première, elle ne pourra s’épanouir que si votre restaurant fonctionne.

Pour cela, quelques astuces peuvent vous aider à optimiser la rentabilité de votre établissement. Du point de départ, avant même le lancement de votre restaurant, au traitement au jour le jour de la clientèle pour un établissement déjà ouvert depuis 10 ans, nos 5 astuces visent à vous donner quelques idées pour assurer l’avenir de votre restaurant.

 

1. L’étude environnementale

Premier élément à prendre en compte pour vous assurer un succès : l’étude environnementale.

Elle comprend la concurrence directe et indirecte, la cible visée et ses attentes, les possibles fournisseurs ou encore l’emplacement physique de l’établissement à venir.

Cela peut paraître évident mais une bonne préparation est essentielle à votre réussite.

Dans la même idée, votre offre elle-même doit être pensée en avance. Quels types de plats allez-vous proposer ? Proposerez-vous des plats que les foules adorent comme le hamburger ? Choisirez-vous une offre réduite pour simplifier la carte et augmenter la rentabilité ?

 

2. Le concept

Les établissements forts s’articulent souvent autour d’un concept clairement identifié et plus ou moins original. Avec toutes les offres disponibles pour les clients, se démarquer de cette façon aide à faire ressortir un établissement du lot.

Travaillez votre ambiance et votre univers pour en faire des éléments propres à vous. Cela va du type de nourriture proposé à la décoration, à la musique, au relationnel que vous proposez. En bref, à l’ambiance de façon globale que votre restaurant ou votre bar propose.

 

3. L’accueil client

Si les deux points précédents concernent la création même de votre établissement, cette fois nous entrons dans la partie concrète. Votre établissement est ouvert, prêt à accueillir les clients. Soigner cet accueil est d’une grande importance.

Les premières impressions comptent toujours et s’effacent difficilement. Plus encore, tout le service, du moment où un client entre au moment où il repart, est primordial.

Vous pouvez offrir les meilleurs plats, dans la meilleure ambiance qui soit, tout sera gâché si les clients ne se sentent pas bien traités ou s’ils trouvent les serveurs trop antipathiques par exemple. La relation client est essentielle et peut même retourner les situations à votre avantage. Imaginons une soirée particulièrement comble : les clients doivent attendre une dizaine de minutes avant d’être reçus. En travaillant la relation client, par exemple en s’assurant qu’un serveur vienne prévenir les clients du temps d’attente et s’excuser par avance, vous pouvez faire de ce désagrément une bonne expérience : les clients pourront se souvenir de l’attente, mais ils se souviendront aussi qu’ils ont été traités avec respect et professionnalisme. De là, ils seront plus indulgents,comprendront que les travailleurs de l’établissement sont humains, n’ont pas demandé à être débordés ce soir-là et ont fait de leur mieux.

 

4. Le menu

Porte-parole de votre identité, le menu est le centre d’attention principal, voire unique, de vos clients dès leur arrivée.

Soigner son apparence est donc essentiel. Son apparence restera, même inconsciemment, dans les mémoires : s’il n’est pas à la hauteur de votre établissement, les clients auront une image amoindrie de ce dernier.

Il doit être d’une bonne qualité, présenté un bon visuel et être raccord avec votre établissement et son ambiance.

De même, soignez la présentation des prix dans le menu. Évitez de lister les plats par ordre croissant ou décroissant de prix pour éviter que les clients ne se basent que sur ce critère pour faire leur choix. N’alignez pas les prix visuellement non plus, pour éviter qu’ils détournent l’attention de vos plats.

 

5. Les tendances

La gastronomie, comme tout autre domaine, connaît des effets de modes. Certains ne durent que deux mois, d’autres s’inscrivent dans la durée. C’est le cas par exemple des plats végétariens, minoritaires il n’y a pas si longtemps que ça, qui trouvent de mieux en mieux leur place dans les restaurants de tous types. Cette tendance vient directement d’un changement de comportement dans la société : on se tourne vers le bien-être de tous et la nature, dans un monde de plus en plus pollué.

Dans la même idée, le bio s’impose depuis peu comme la nouvelle tendance. Elle suit la même logique idéologique : consommer plus sain, des produits sans traitement potentiellement toxiques ou non naturels. Le fait maison et le préparé sous les yeux du client suivent la même logique et aident souvent au succès d’un établissement.

Gardez ces tendances à l’œil. Si elles ne sont pas forcément à la base de votre établissement, elles peuvent vous permettre d’étendre votre offre et de vous démarquer encore plus des concurrents.

 

Ces 5 astuces ne représentent pas une liste exhaustive. De nombreux autres petits conseils peuvent être repérés ou pensés. Et chaque conseil de la sorte variera d’un établissement à un autre. Certains trouveront une force là où d’autres verront des inconvénients.

Nous espérons quand même que ces 5 astuces vous auront donné quelques idées pour rentabiliser votre restaurant au mieux.